Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
multilingues précoces

Recueil d'articles et études sur les avantages d'une éducation bilingue ou plurilingue précoce.

37. bilingue à 10 ans. Aries Roessler. Plaidoyer pour l'apprentissage précoce.

Plaidoyer pour l'apprentissage précoce

101 p. 2-8251-3691-3

Personne n'est dupe : après avoir étudié une langue étrangère pendant six à huit ans à l'école publique, les jeunes ne la savent pas. Ils sont incapables de comprendre les nouvelles à la télévision, de lire un journal ou de déchiffrer un site internet, encore moins d'écrire une lettre, mais surtout, ils ne la parlent pas : une simple conversation est hors de leur portée. Il faut se rendre à l’évidence : l'enseignement des langues chez nous est un échec sur toute la ligne.

Mais on pourrait s'y prendre tout autrement. Tous les enfants bilingues à dix ans, une utopie ? Pas du tout ! S'ils étaient « immergés » dans une deuxième langue dès l'école enfantine, ils l'absorberaient sans effort, comme une éponge l'eau ambiante. Après quelques années de pratique, ils jongleraient avec deux langues et seraient prêts à en apprendre une troisième rapidement.

Fini, l'apprentissage pénible du vocabulaire de base et de la grammaire ! Le temps gagné peut être employé à autre chose de plus plaisant.

Dans cet essai Aries Roessler, enseignante de langues pendant 26 ans, parle de « l'âge béni » pour apprendre les langues et du développement du cerveau. Elle présente des expériences d'apprentissage précoce à l'école publique et privée, puis suggère des voies pour mettre en place cette méthode, en Suisse et en Europe. Elle conclut par un plaidoyer pour le multilinguisme, le passeport de la jeunesse dans un monde sans frontières.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :