Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
multilingues précoces

Recueil d'articles et études sur les avantages d'une éducation bilingue ou plurilingue précoce.

38. "Sciences et Avenir", Octobre 1997. L'aire cérébrale du bilinguisme.

Neurobiologie.

L'aire cérébrale du bilinguisme.

La difficulté d'apprentissage d'une deuxième langue s'accroît passée l'enfance. Cette donnée banale vient de trouver une illustration avec les travaux d'une équipe de neurologues de l'université Cornell dans l'Etat de New York. Ils ont observé par résonance magnétique - une technique d'imagerie médicale non invasive - l'activité cérébrale d'individus bilingues réfléchissants à des exercices linguistiques en deux langues.

Chez ceux pour qui la seconde langue a été acquise sur les bancs du collège, deux aires cérébrales distinctes s'allument dans l'aire frontale du langage, dite de Broca. En revanche, pour ceux qui les ont assimilées précocement, les deux langues sont "rangées" dans une même zone où elles se confondent. Les chercheurs pensent que, dans l'enfance, c'est l'acquisition phonétique du langage qui va déterminer l'organisation de l'aire de Broca. Une fois cette zone édifiée, l'apprentissage tardif s'une deuxième langue nécessiterait la création d'une aire corticale adjacente, ce qui réclame beaucoup plus d'efforts.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :